Le thé pour méditer

Le thé, et plus encore le café, on a l’habitude de les boire vite. Pas forcément parce-que on n’aime pas les préparer mais parce que  souvent, on est pressé. C’est généralement notre carburant du matin pour démarrer la journée, notre soutien de 10h, notre remontant du début d’après-midi, de fin d’après-midi, …

3d6f8bba4ede936cd6eb1c71a2c9925aPrendre le temps

Un exercice pour méditer : boire un thé en pleine conscience

“Ne pas avoir le temps de méditer, c’est ne pas avoir le temps de regarder son chemin, tout occupé à sa marche…”, A. Sertillanges.

Pour méditer, il ne faut pas grand-chose : du thé, une tasse, de l’eau chaude. Et une attention bienveillante envers ses sensations et ses émotions. D’abord, écoutez votre souffle, observez votre souffle et ressentez votre corps quelques secondes. En appuyant délicatement sur le bouton actionnant votre bouilloire, ressentez le contact de votre doigt sur l’appareil. Allez doucement. Observez le tranquillement. Soyez conscient que vous être en train de préparer du thé. Écoutez le son que fait l’eau en chauffant. Observez les bulles de l’eau qui commence à bouillir.

Ne cherchez pas à atteindre une sorte d’état spécial. Méditer est plus simple qu’on le croit. En versant l’eau, sur votre sachet ou vos feuilles de thé, prenez votre temps. Laissez l’eau couler et se déverser tranquillement dans votre tasse ou votre bol. Laissez le thé infuser et observez le changement de l’eau qui se colore et change d’aspect. Prenez conscience de cette impermanence : l’eau qui devient du thé. Observez le cycle des volutes de fumées qui s’élèvent et s’évanouissent dans l’air. Essayer d’oublier la notion du temps. Juste le temps de déguster votre thé en pleine conscience.

Ressentez le poids de la tasse, ressentez le contact lorsque vous la portez à vos lèvres. Pour votre première gorgée, essayer de garder un peu de thé quelques secondes dans votre bouche. Et appréciez le goût qu’il offre à vos papilles, votre langue, peut-être même à l’intérieur de vos joues, sur votre palais. Puis avalez doucement votre gorgée. Essayez de déguster toute votre tasse comme cela, lentement et consciemment…

Peut-être qu’on ne pourra pas boire son thé en pleine conscience tous les jours. Mais c’est un exercice à faire dès qu’on le peut. Sans se forcer. C’est assez rassurant de se dire qu’on peut méditer simplement en buvant son thé.

tea-557436_1280

Une autre façon est d’instaurer un rituel et créer votre propre cérémonie du thé. Les actes du thé (choix, achat, préparation, consommation) sont eux-mêmes des éléments propices à la méditation de pleine conscience.